30 novembre 2011

Meilleur roman de la jeunesse : Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre

Juin 1941 en Lituanie soviétique. Une nuit, Lina, 15 ans, sa mère Elena et son petit frère Jonas sont brutalement arrêtés par la police secrète soviétique. Au bout d'un voyage épouvantable de six semaines, presque sans eau ni nourriture, ils arrivent dans un kolkhoze. Lina raconte la mort, la maladie, le froid, la faim, la terreur, mais aussi son amour pour un jeune déporté, Andrius. Ce premier roman de Ruta Sepetys, traduit de l'anglais par Bee Formentelli, a été élu meilleur roman de la jeunesse 2011 par la rédaction de lu magazine Lire. Ruta Sepetys est née dans le Michigan où elle a été élevée dans une famille de Lituaniens émigrés. Après des études aux USA et en Europe occidentale, elle vit et travaille à Nashville dans le Tennessee. Gallimard-Jeunesse, 400 pages, 14 euros.
http://www.gallimard-jeunesse.fr/Contributeurs/Ruta-Sepetys/

Libellés : ,