25 mars 2017

Mūza Rubackytė en concert le 25 avril à Monaco



La grande pianiste lituanienne Mūza Rubackytė donnera un concert caritatif lors de la soirée de gala organisée pour une cause médicale le 25 avril 2017 dans la salle Garnier de l’Opéra de Monte-Carlo. Lors de ce récital de piano intitulé « Sounds of Baltic » et placé sous le haut patronage de Son Altesse le prince Albert II de Monaco, la pianiste interprétera notamment des œuvres de son compatriote, le compositeur – et peintre – Mikalojus Konstantinas Čiurlionis. Elle sera accompagnée par la violoniste lettone Elina Bukša.
Pour les réservations : contact@montecarloticket.com

Libellés : , , ,

19 mars 2017

Concert de chants lituaniens le 19 mars à Paris



À l’occasion du 27e anniversaire du rétablissement de l’indépendance de la Lituanie, la Communauté lituanienne de Paris organise ce 19 mars à 15h30 à l’église Saint-Augustin, dans la chapelle des catéchismes (église basse) un concert de la chorale de l’école de musique, sous la direction de Birutė Liuorytė-Gambus. Officie à l’orgue Anne-Adeline Lamy. Le concert sera précédé d’une lecture de textes littéraires lituaniens par Valdas Papievis, écrivain lituanien vivant à Paris. Il sera suivi d’un gouter en commun par les membres de la communauté et ses amis.

Communauté lituanienne à Paris http://lietuviai.fr/fr

Libellés :

17 mars 2017

Une perruche de la princesse Czartoryska offert au Muséum national d’histoire naturelle



La bibliothèque de la Fondation des princes Czartoryski à Cracovie conserve une lettre d’Étienne Geoffroy Saint Hilaire (1772-1844), datée du 8 novembre 1814, dans laquelle ce grand naturaliste remercie la princesse Izabela Czartoryska (1746-1835) du don d’une perruche à la ménagerie du Muséum national d’histoire naturelle. Le conseil d’administration du muséum devait être informé de la générosité de la princesse. Les recherches faites dans les documents conservés à la Bibliothèque centrale du MNHN, et plus particulièrement dans les documents sur les animaux qui vivaient à la ménagerie, permettent établir qu’une perruche donnée par la princesse Czartoryska (avec l’adresse de l’hôtel Lambert) vivait à la ménagerie jusqu’au 1er avril 1834. Le document ne mentionne pas l’espèce. Nous pouvons déduire qu’il s’agissait d’une espèce considérée par Geoffroy Saint Hilaire comme banale et, pour cette raison, l’espèce n’est pas précisée. Néanmoins cette information est intéressante pour plusieurs raisons. Tout d’abord, c’est l’intérêt qui portait l’élite de la République des Deux Nations aux animaux exotiques et, d’autre part, c’est le fait que le Muséum national d’histoire naturelle fut, et ceci pendant plusieurs décennies du XIXe siècle, une institution de référence pour les curieux de la nature, originaires de l’ancienne union polono-lituanienne.

Piotr Daszkiewicz, Muséum national d'histoire naturelle, piotrdas@mnhn.fr

Libellés : , ,