07 août 2008

Soljenitsyne et la Lituanie

Dès l’annonce du décès du grand écrivain russe Alexandre Soljenitsyne, intervenu le 3 août 2008, le président Valdas Adamkus a présenté ses condoléances à la famille de l'écrivain et au peuple de Russie, en son nom et en celui de tous les Lituaniens. "La personnalité d’Alexandre Soljenitsyne a laissé une empreinte profonde dans l’histoire de la Russie et de l’Europe toute entière et est devenue le symbole de la lutte pour la liberté et l’humanité", a affirmé le président de Lituanie. Auteur d’une œuvre immense, Prix Nobel de littérature en 1970, Alexandre Issaïevitch Soljenitsyne est surtout connu comme dissident d’un régime totalitaire dont a également souffert la Lituanie. Dans sa Lettre aux dirigeants soviétiques de 1974, Soljenitsyne adjura la clique brejnévienne au pouvoir à renoncer à toute politique impériale ("retirer les troupes d'Europe orientale, ne maintenir par la force, à l'intérieur de nos frontières, aucune des nations limitrophes"). Il s'efforça aussi de contrer un certain discours russophobe en Occident qui laissait croire que communiste et Russie étaient étroitement liés. A côté de grand monuments comme L’Archipel du Goulag ou La Roue rouge consacrés à la dictature communiste, l’écrivain s’est aussi attaché, dans Deux Siècles ensemble (1795-1972), à l’histoire commune des Russes et des Juifs en Russie où ses derniers émigrèrent de Pologne et de Lituanie, après l’annexion de ces deux pays par la Russie en 1795.
http://www.president.lt/
http://www.fayard.fr/

Libellés : ,