01 octobre 2014

France Culture : Les Pays Baltes, survivre et durer

L’Estonie, la Lettonie et la Lituanie, les trois Pays Baltes, vivent dans l’inquiétude, pour ne pas dire dans l’angoisse, les événements qui déchirent actuellement l’Ukraine. L’annexion de la Crimée qu’a accomplie Vladimir Poutine, sans coup férir, ayant marquée pour la première fois depuis la chute du mur, une possible fragilité des frontières en Europe. Le souvenir des souffrances anciennes a du coup resurgi avec une acuité neuve dans ces trois pays que l’Histoire n’a pas cessé de ravager, de siècle en siècle, d’invasion en invasion. Certes, ils ont rejoint au début de notre XXIe siècle, à la fois l’OTAN et l’Union européenne, ce qui peut légitimement leur faire penser que le péril est bien moindre que celui qui est ressenti à Kiev. Il n’empêche : la récente visite de Barack Obama, président des Etats-Unis, en Estonie, au début de ce mois de septembre, y a été accueillie avec bonheur. Dans un Palais des Congrès archibondé, en présence des trois chefs d’Etat, il s’est écrié, provoquant une standing ovation : "La défense de Tallinn, de Riga et de Vilnius est aussi importante que celle de Berlin, Paris et Londres." Et il a ajouté : "Vous avez perdu votre indépendance une fois, vous ne la perdrez plus jamais." L’indépendance perdue une fois, c’était peu dire, à la lumière de la longue durée.

France Culture aborda ce sujet dans le cadre de l’émission Concordance des temps qu’anima Jean-Noël Jeanneney le samedi 29 septembre 2014 de 10h à 11h, avec Julien Gueslin, conservateur à la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg et chercheur associé à la Sorbonne.

Il est possible d’écouter ou réécouter cette émission sur le site de France Culture.
http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4919892

Libellés : ,