09 octobre 2007

Le Gaon de Vilna décédait il y a 210 ans !

Né dans le grand-duché de Lituanie, Elyahou ben Shlomo Zalman Kramer (1720-1797) est connu sous le titre du "Gaon de Vilna" : gaon pour grand-maître dans la tradition du judaïsme babylonien, Vilna pour Vilnius. Il fut l'un des plus grands rabbins de son époque, manifestant très tôt des dons intellectuels remarquables ainsi que d’une prodigieuse mémoire : on prétendit qu’il aurait prononcé à six ans une homélie dans la grande synagogue de Vilnius. Dès l’âge de dix ans, il poursuivit ses études talmudiques sans précepteur et recevait, à vingt ans, la visite de rabbins bien plus âgés pour trancher les questions les plus épineuses de la Kabbale ou de la Halakha. Il était également prisé des savants non-juifs, qui appréciaient ses inspirations en mathématiques et en astronomie. Dans les années 70, il voyagea à travers le royaume de Pologne et le Saint Empire, comme il était de coutume chez les Talmudistes de l'époque. Face au mouvement du Hassidisme fondé par le rabbin Israël ben Eliezer (1700-1760) en Ukraine, qui mettait l'accent sur l'affectif ("hassidoute"), c'est-à-dire sur la célébration, la danse, le chant, la joie, l'enthousiasme et la ferveur, il y était tellement opposé que l'on appela ceux de son camp les "Mithnagdim", c'est-à-dire "ceux qui sont contre". Le Gaon de Vilna était un brillant érudit qui a exercé un énorme impact sur l'étude juive et qui a conforté le rôle de centre intellectuel de Vilnius au sein du Yddishland en Europe centrale et orientale.

Libellés : ,