17 mars 2015

Vilnius Poker

Vytautas Vargalys est coincé dans un emploi absurde, contraint à créer un catalogue numérique pour l'une des bibliothèques de Vilnius contrôlé par les Russes, à laquelle personne n’a accès. Survivant des camps de travail — une expérience qui l’a perturbé aussi bien physiquement que mentalement —, Vargalys est obsédé par « ce qui se passe » réellement sous la surface de Vilnius. Alors qu’il commence à perdre ses derniers repères, il découvre qu’Ils ont repris le contrôle. Ils sont des démons ayant pris forme humaine. Ils sont déterminés à voler toutes les âmes et à « foutre la merde » dans le monde. Vargalys commence à trouver des preuves de leur existence partout où il regarde : dans les livres, dans la mort de son meilleur ami et dans les très jolies femmes envoyées pour travailler avec lui à la bibliothèque. L’une d’elles, Lolita, est une sorte de femme fatale au passé mystérieux et porte un amour grandissant pour Vargalys. Vilnius Poker conte cette tragique relation entre Vargalys et Lolita – et entre Vilnius et ceux qui y vivent – de quatre points de vue différents, et saisit l’horreur surréaliste de la vie sous le joug soviétique.
Parfois lyrique, philosophique et profondément dérangeant, Vilnius Poker est souvent considéré comme un tournant de la littérature lituanienne, et a permis à son auteur d’acquérir sa réputation de plus grand romancier lituanien. Ecrivain et dramaturge, Ricardas Gavelis a publié son premier livre – un recueil de six nouvelles en 1976, puis a écrit six romans, trois recueils de nouvelles et plusieurs pièces de théâtre, avant de disparaître en 2002.
Ricardas Gavelis, Vilnius poker, traduit du lituanien par Margarita Le Borgne, paru le 6 mars 2015 chez Monsieur Toussaint Louverture, Toulouse, 576 pages, 24,00 euros.
http://www.monsieurtoussaintlouverture.net/

Libellés : ,