21 septembre 2019

Dalia Kirkutienė et Klaudijus Pūdymas à Montparnasse


Du 26 septembre au 26 octobre, deux artistes lituaniens exposeront à la galerie Art Montparnasse à Paris. Il s’agit de Dalia Kirkutienė, qui présentera une sélection de ses peintures, et Klaudijus Pūdymas, présent avec plusieurs de ses sculptures de petit format. Née en 1959 à Kulautuva près de Kaunas, Dalia Kirkutienė vit actuellement et crée à Klaipėda. Diplômée de l’Institut des beaux-arts de Lituanie en 1985 dans la spécialité textile, elle a travaillé précédemment comme tisserande, puis comme dessinatrice dans une usine textile. Responsable d’une galerie d’art et designer, elle participe à des expositions personnelles depuis 2004 et est membre de l'Union des artistes lituaniens depuis 2010. Né en 1955 à Kaunas, Klaudijus Pūdymas vit également et crée à Klaipėda. Diplômé de sculpture de l'Institut des beaux-arts de Lituanie en 1979, il participe depuis cette année-là à des expositions. Il est membre depuis 1986 de l'Union des artistes lituaniens. Il crée des portraits et des sculptures en bronze, bois et autres matériaux. Sa dernière œuvre emblématique est la statue d’Oscar Milosz installée dans le jardin de la Charité Royale à Fontainebleau, dévoilée le 15 septembre dernier.
Galerie Art Montparnasse, 2 rue Raymond Losserand, 75014 Paris. 26/09/2019-26/10/2019, du mardi au samedi, de 11h à 19h.
www.artmontparnasse.com

Libellés : , , , ,

06 septembre 2019

Lituanie, ma liberté … en 1919


Ce 12 septembre sera projeté le film documentaire Lituanie, ma liberté à l’ambassade de Lituanie à Paris. Il s’agit d’une interprétation libre et contemporaine de l’aventure lituanienne à Paris en 1919. La réalisatrice Martina Jablonskytė décrit ainsi son film : « Les Lituaniens s’y sont réunis non pas pour admirer la Tour Eiffel mais pour annoncer au monde entier qu’ils voulaient créer leur propre État. Il s’appellera la Lituanie. Le Paris d’après-guerre était un lieu idéal pour de telles déclarations. Accompagnés d’une Lituanienne curieuse qui a grandi à Paris, nous rencontrerons des personnalités intéressantes, errerons dans les archives à la recherche de photos et de cadres de films grâce auxquels nous composons une mosaïque de l’histoire qui a eu lieu il y a cent ans. »
Lituanie, mano laisve (Lituanie, 2018, 62'). Film en lituanien, polonais, français et russe, sous-titré en français. Réalisatrice Martina Jablonskytė. Journaliste Akvilė Kabašinskaitė. Chef opérateur Audrius Zelenius. Compositeur Saulius Petreikis. Ingénieur du son Iveta Macevičiūtė.
https://www.facebook.com/Lituaniemanolaisve/

Libellés : ,

05 septembre 2019

R.I.P. Antanas Kmieliauskas 31.08.2019


Le 31 août, le peintre et sculpteur Antanas Kmieliauskas s’est éteint à Vilnius à l’âge de 87 ans. Né en 1932 dans le village d’Olendernė près d’Alytus, il avait fait ses premières années d’études à Butrimonys avant de suivre les cours de l'Ecole des beaux-arts de Kaunas, puis la peinture à l'Institut d'art de la RSSL. De 1962 à 1977, il a enseigné à l'école d'art des enfants de Vilnius, puis, à partir de 1977, enseigna l'anatomie plastique et le dessin à l'Institut d’art. A la fin de sa carrière d’enseignant, en 1994, il reçut le titre de professeur. Dès 1957 pourtant, il participa à des expositions où il présentait ses portraits et paysages. Il réalisa de nombreuses compositions, des peintures murales, créa des sculptures décoratives, des portraits sculpturaux, une trentaine de pierres tombales, plus de 320 ex-libris et des estampes. Homme de nature modeste, ses œuvres à thème religieux sont restées moins connues. Pourtant, dès 1977, il participa activement, avec d’autres artistes, aux nombreuses peintures murales qui ont embelli les salles et halles de l’université de Vilnius, en l’honneur de son 400e anniversaire (1979). On retiendra notamment les fresques de la librairie universitaire Littera représentant les hommes illustres de l’âge d’or de l’université, dont celle figurant L. H. Bojanus.

Libellés : , , , ,