14 janvier 2021

Une croix ukrainienne en reconnaissance à la Lituanie

Depuis le début du conflit dans le Donbass en 2014, la Lituanie accueille et soigne des militaires ukrainiens gravement blessés par les groupes séparatistes prorusses. À titre de reconnaissance, un de ses soldats ukrainiens, le volontaire Oleksa Sokil, a pris l’initiative de concevoir un monument en forme de croix composé d’éclats d’obus et de grenades russes ramassés par ses camarades, ainsi que de copies de plaque de soldat tué. Le monument a été réalisé par des artisans ferronniers ukrainiens sur un socle en marbre. Il porte les emblèmes nationaux d’Ukraine et de Lituanie  (le Trident et le Vytis) et l’inscription dans les deux langues « Pour votre et notre liberté ». Après avoir été béni à Kyiv devant l’église Saint-Michel (photo), il a été acheminé à Kaunas pour être ensuite installé sur la colline des Croix à Šauliai.

https://novynarnia.com/2021/01/11/xrest-dlia-lytvy/

Libellés : ,

10 janvier 2021

1991-2021, 30 ans de liberté

Toute la Lituanie commémore en ce mois de janvier le 30e anniversaire des dramatiques évènements qui se sont déroulés en 1991 à Vilnius. Ce 13 janvier, un coup de force des troupes soviétiques à Vilnius entraîna en effet la mort de quatorze civils lituaniens et fit près de 600 blessés. Deux jours auparavant, sur ordre de Moscou, les autorités militaires s’étaient déjà emparées de plusieurs bâtiments gouvernementaux de la RSS de Lituanie. Le 12, des incidents avaient éclaté entre l'armée soviétique et les forces de police locales lituaniennes, notamment autour de l'académie de police de Vilnius. Le 13, des soldats soviétiques, appuyés par des chars T-80 et des véhicules d'infanterie BMP-3, partirent à l'assaut de la tour de télévision de Vilnius protégée par une foule sans armes, au prix donc de nombreuses victimes. La Lituanie était alors en état de siège. Cette brutalité du régime soviétique exercée contre une population qui avait pourtant fait le choix délibéré de la non-violence à l’égard de l’occupant russe avait indigné l’opinion publique à l'Ouest, notamment en Alsace, sensible au sort de leurs voisins est-européens mais également choquée par la tiédeur des réactions officielles des gouvernements occidentaux. Dès le surlendemain 15 janvier, un rassemblement fut organisé place Kléber, au centre-ville de Strasbourg, sous la bannière « Liberté pour la Lituanie ». Plusieurs personnalités politiques locales avaient tenu à marquer leur solidarité par leur présence, notamment le président de la Région Alsace Marcel Rudloff et le président honoraire du Parlement européen Pierre Pflimlin, tous deux anciens maires de Strasbourg, ainsi que les députés Adrien Zeller et Jean-Marie Caro (photo DNA Christian Lutz-Sorg). La manifestation, la seule de ce type en France à cette occasion, fut couverte par plusieurs médias français. Alsace-Lituanie est née de cet élan de solidarité un mois plus tard.

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89v%C3%A9nements_de_janvier

Libellés : , ,

30 décembre 2020

Cahiers n°59 pour les Amis de Milosz

En cette fin d’année 2020 vient de paraître le 59e numéro des Cahiers de l’association des Amis d’Oscar Milosz, le poète lituanien d’expression française. Épais volume de 275 pages en format livre, il est d’abord consacré aux plus deux récentes célébrations autour de Milosz, à savoir le colloque international à Paris en 2017 et le dévoilement de la statue de bronze à Fontainebleau en 2019. Suivent plusieurs études critiques sur le thème de Milosz comme source d’inspiration. Le numéro est complété par des chroniques et diverses notes et informations relatives à la vie de l’association, désormais présidée par Olivier Piveteau. Ont contribué à ces cahiers : Michele Baraldi, Elettra Bordino Zorzi, Pierre Brunel, Olivia-Jeanne Cohen, Dictinio de Castillo-Elejabeytia, Philippe Edel, Joséphine Ferrari, Christophe Langlois, Jacques Nizart, Olivier Piveteau, Giedrė Pranaitytė, Klaudijus Pūdymas, Jurga Vilė. Composé et mis en pages par Luc Coste-Sarguet, le numéro est illustré d’une dizaine de photographies, dont plusieurs sont signées par Ludo Segers, y compris celle de la couverture.

Le numéro peut être commandé directement sur le site web de l’association :
http://www.amisdemilosz.com/liste-de-nos-cahiers/

Libellés : , , , ,

29 décembre 2020

Kaunas-France 1920-2020 : les cœurs et les mains

En 2020 fut célébré le centenaire de la reconnaissance de facto de l’État lituanien par le gouvernement français et de l’établissement des premières relations formelles franco-lituaniennes en 1920,  la reconnaissance de jure intervenant deux ans plus tard, en 1922. À cette occasion et à l’initiative d’Alvydas Laiškonis vient d’être publié un ouvrage commémoratif intitulé en lituanien Širdis ir rankos. Kaunas ir Prancūzija 1920-2020 et en français Les cœurs et les mains. Kaunas et la France 1920-2020. Publié avec le soutien du professeur Remigijus Žaliūnas, Consul honoraire de France à Kaunas, et de l’Université des sciences de la santé de Lituanie (LSMU), le livre retrace cent années de relations entre la France et Kaunas, qui était alors la capitale provisoire de la Lituanie. On rappellera que le professeur Laiškonis joue depuis deux décennies un rôle essentiel dans de nombreuses initiatives en faveur de la francophilie à Kaunas, notamment au sein de l’Association Lituanie-France (dont il assure la vice-présidence) mais aussi en faveur du jumelage entre les villes de Kaunas et de Grenoble, de l’organisation d’échanges et de stages de médecins lituaniens en France et avec la fondation du premier Lions Club francophone en Lituanie. Chef de la Clinique des maladies infectieuses de Kaunas, il reçut en 2005 le grade de docteur honoris causa de l’Université de Lille.

 https://www.vle.lt/straipsnis/alvydas-laiskonis/

Libellés : , ,