20 juin 2021

Le violoncelliste David Geringas en concert à Strasbourg

Violoncelliste de renommée internationale, David Geringas se produira en Alsace avec son orchestre les 3 et 4 juillet prochains, à Strasbourg et à Schirmeck. Originaire de Lituanie, David Geringas est diplômé du Conservatoire de Moscou, où il a été l’élève du violoncelliste et chef d’orchestre Mstislav Rostropovitch. En 1970, il remporte le premier prix et une médaille d’or au IVe Concours International Tchaïkovski. Résidant en Allemagne depuis 1975, David Geringas a assuré la création de nombreuses œuvres d’avant-garde de compositeurs russes et lituaniens. Il est également chef d’orchestre et enseigne depuis plusieurs années la pratique du violoncelle. Son engagement en faveur de la création et de l’enseignement lui a d’ailleurs valu la plus haute distinction du gouvernement lituanien pour avoir promu la musique du pays. Reconnu dans le monde entier pour son talent, David Geringas a obtenu la Médaille de l’ordre du Mérite de la République fédérale d’Allemagne. Le 3 juillet au soir, au Palais de la musique et des congrès de Strasbourg, David Geringas jouera avec son orchestre autour d’un programme unique, accompagné du pianiste soliste Adam Gutseriev.  Le 4 juillet dans l’après-midi, c’est au Mémorial d’Alsace Moselle que sera donné un concert en plein air et gratuit, où David Geringas sera, là encore, accompagné de son orchestre avec cette fois la soliste violoncelliste Dali Gutserieva. David Geringas étant très rarement présent en France, cette tournée est donc un évènement exceptionnel.
https://geringas.de/en/

 

Libellés : , ,

05 mai 2021

Juozas Lukša-Daumantas aurait eu 100 ans

Cet été, le 10 août, la Lituanie commémorera le centenaire de la naissance de Juozas Lukša (1921-1951). 2021 correspond également au soixante-dixième anniversaire de sa mort, le 4 septembre 1951, lorsqu’il fut tué par le MGB, nom alors de la police secrète soviétique. Connu sous son pseudonyme de combat de Daumantas, il fut l'un des plus importants chefs de partisans lituaniens après la Seconde Guerre mondiale qui lutta contre la brutale soviétisation de son pays. C’est par le biais de sa correspondance avec sa bien-aimée compagne que les Cahiers Lituaniens ont abordé son engagement pour son pays, jusqu’à l’ultime sacrifice de sa vie.

À lire également l’article de présentation de cette figure de la résistance antisoviétique que Robin Sébille lui a consacré dans ce même numéro 19, paru à l’automne 2020 :
http://www.cahiers-lituaniens.org/SEBILLE-Luksa-Daumantas-n-19-2020.pdf

Libellés : , ,

21 avril 2021

Mémoires Frank, suite italienne

À l’initiative du médecin et historien Giovanni Galli vient de paraître en traduction italienne le volume III des mémoires Frank, après la parution des volumes I (en 2006), IV (2007) et II (2010). C’est dans la première moitié du XIXe siècle que le médecin et professeur de l’Université de Vilnius Joseph Frank rédige ses Mémoires et les réunit à ceux de son père, Jean Pierre Frank, également médecin et universitaire, célèbre à l’époque en Europe comme pionnier de la santé publique. Totalisant près de 3 500 pages, ce volumineux manuscrit constitue un remarquable témoignage historique sur les pratiques médicales et la vie sociale et culturelle en Europe pendant près d’un siècle, entre 1745 et 1842, à travers les observations et anecdotes de ces deux médecins qui allient carrière professorale et vie errante. Joseph Frank et son épouse cantatrice, Christine Gerhardy, furent également célèbres à Vilnius pour avoir animer la vie culturelle de la ville durant les deux décennies de leur présence. Écrits en français et conservés à la section des manuscrits de la Bibliothèque de l’Université de Vilnius, les Mémoires n’ont jamais été publiés dans leur version originale, alors que plusieurs chapitres ont été traduits, édités, voire réédités en plusieurs langues dont le lituanien et l’italien.
Si les premiers volumes italiens ont été publiés par les éditions universitaires Cisalpino de Milan dans une collection historique de l’Université de Pavie, le volume III a paru aux éditions Lariologo de Côme. Les traductions, commentaires et annotations ont toutes de Giovanni Galli.

Contact : Giovanni Galli gio.bia.galli@gmail.com

Libellés : , , ,